Êtes-vous bienvenu en Russie?

24.05.2018

La Russie promet l’hospitalité à tous les visiteurs à l’occasion de la la Coupe du monde de football, mais aujourd’hui, tout le monde n’est pas le bienvenu dans ce pays.

Voulez-vous vous balader dans le centre de Moscou ou visiter Saint-Pétersbourg?

  • Le 5 mai 2018, plus de 1500 personnes (700 à Moscou, plus de 200 à Saint Pétersbourg) ont été attaquées, battues et arrêtées dans plusieurs villes de Russie, simplement parce qu’elles étaient présentes alors que l’opposition protestait contre la présidence sans fin de M. Poutine qui en est à son 4ème mandat.

Respectez-vous toutes les personnes, indépendamment de leur origine ethnique, de leur sexe, de leur religion ou de leur orientation sexuelle?

  • En Russie, les femmes sont interdites d’exercer 465 professions ; il n’existe aucune loi contre la violence domestique, aucune loi sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Les femmes restent toujours moins payées que les hommes, sont absentes de la vie politique et n’ont aucun moyen à leur disposition pour combattre les discriminations aussi bien dans leur vie privée que dans leur vie publique.
  • Le 1er mai, des militants LGBT ont été arrêtés pour avoir déployé une banderole arc-en-ciel lors d’une manifestation. Ces cinq dernières années, des dizaines de personnes ont été condamnées pour « propagande de relations sexuelles non traditionnelles » (interdite en Fédération de Russie depuis 2013)
  • Les Témoins de Jehovah ont été interdits et beaucoup d’entre eux sont envoyés en prison simplement en raison de leur croyance. A Vladivostok, des personnes ont récemment été filmées à leur insu par le FSB, une procédure pénale a notamment été ouverte à l’encontre d’une femme de 83 ans.
  • Suite à l’annexion de la Crimée, les Tatars de Crimée sont victimes de multiples discriminations en raison de leur ethnicité, leur religion, leur citoyenneté (la majorité d’entre eux ne veulent pas renoncer à leur passeport ukrainien), ou de leur identité d’autochtone de Crimée.
  • Le racisme et l’intolérance représentent une menace constante pour ceux qui ont un physique différent de celui des personnes ethniquement russes – des centaines de cas de crimes haineux graves ont été recensés en Russie notamment contre des asiatiques, des africains ou des Roms.

Êtes-vous opposé à la torture et aux traitements inhumains?

  • Des jeunes, qui avaient des positions critiques envers les autorités, ont été arrêtés en 2018 à Penza, St Pétersbourg et Moscou. Ils ont été accusés de planifier une révolution et sévèrement torturés. Les défenseurs des droits de l’homme qui se sont élevés contre la torture et la répression politique ont été humiliés dans les médias contrôlés par l’état. Toutes les organisations de défense des droits de l’homme indépendantes ont le statut « d’agent de l’étranger » et subissent la répression. Nombreuses sont celles qui ont dû stopper leurs activités ou quitter le pays.
  • Dans les centres de rétention pour étrangers, des milliers de migrants passent des mois entiers (parfois des années) dans des conditions inhumaines. Plus de cent mille personnes apatrides vivant en Russie sont susceptibles d’être détenues pour une durée illimitée simplement en raison de leur statut d’apatride.

Pensez-vous qu’un héros est un homme, jeune et russe?

Alors, vous pourriez aimer la vidéo officielle de présentation de la Coupe du monde 2018.

Are you welcome in Russia? (in English)

Czy jesteś mile widziany w Rosji? (po polsku)

Herzlich Willkommen in Russland?! (Deutsch)

Sei benvenuto in Russia? (in italiano)

Eres bienvenido a Rusia? (en español)

Ben jij welkom in Rusland? (in het Nederlands)

 


Anti-Discrimination Centre «Memorial» est une organisation de défense des droits de l’homme qui travaille en Russie ainsi que dans d’autres pays d’Europe de l’est et d’Asie Centrale (depuis 2014 la personne juridique n’existe plus en Russie en raison des répressions subit par l’ONG de la part de l’état, ADC Memorial continue de travailler en exil). ADC «Memorial» fournit un soutien juridique lors de procès aux personnes victimes de discrimination, aux migrants et aux apatrides qui sont en centre de rétention pour étrangers; publie des rapports sur la situation des droits de l’homme; mène une campagne contre «les listes de professions interdites aux femmes»

Vous pouvez contacter ADC Memorial par mail : contact@adcmemorial.org